Vous êtes ici : Conseils Immobilier > Les Assurances > Assurance Prêt Immobilier > Assurance de prêt immobilier : faut-il faire confiance à son banquier ?

Assurance de prêt immobilier : faut-il faire confiance à son banquier ?

Assurance de prêt immobilier : faut-il faire confiance à son banquier ?

Obtenir un prêt immobilier sans une assurance emprunteur adaptée est quasiment impossible. La difficulté pour le souscripteur est de choisir entre le contrat de groupe proposé par son banquier et la délégation d’assurance. Si l’un offre l’avantage de la facilité, l’autre dispose d’une offre plus personnalisée au niveau des garanties ainsi que des tarifs attractifs. Il est donc important de faire une comparaison avant de signer.

L’assurance emprunteur dans les grandes lignes

En théorie, l’assurance de prêt immobilier n’est pas obligatoire. Mais en pratique, il est difficile, voire impossible, d’envisager l’accès à un emprunt sans présenter cette garantie. Et pour cause, elle assure le remboursement du capital si l’emprunteur ne parvient plus à le faire. C’est pour cette raison qu’il existe toutes sortes de garanties obligatoires et optionnelles assorties au contrat afin que celui-ci s’adapte parfaitement à chaque profil. L’assurance emprunteur est avantageuse pour la banque, mais elle l’est aussi pour le souscripteur. Grâce à elle, il bénéficie d’une protection contre les conséquences financières d’une invalidité, d’un décès, d’une incapacité de travail, d’une perte d’emploi ou autres accidents de la vie.

Pour être valable, l’assurance emprunteur doit comprendre des garanties obligatoires à l’instar de la garantie décès et invalidité. En cas de disparition du souscripteur, l’assureur s’engage à rembourser l’ensemble de la dette, sans condition. La garantie invalidité quant à elle couvre la perte totale et irréversible d’autonomie, la garantie temporaire totale et la garantie invalidité permanente partielle ou totale. À ce socle s’ajoute certaines options comme la garantie perte d’emploi via laquelle la compagnie substitue à l’emprunteur sur le remboursement du crédit immobilier jusqu’à ce qu’il retrouve une situation professionnelle stable.

Est-on obligé de souscrire à l’assurance de groupe de la banque ?

Au moment de réaliser un prêt immobilier, la banque va systématiquement proposer une assurance emprunteur de groupe. Sauf que ces contrats ont plus de points négatifs que positifs. Certes, ils sont souvent complets et les démarches sont plus aisées. De plus, ce n’est pas un secret : accepter l’offre assurancielle de l’organisme financier aide aux négociations. Toutefois, les avantages s’arrêtent là puisque ces contrats sont standardisés pour tous les emprunteurs, qu’importe leur profil. Cette mutualisation a tendance à faire augmenter le tarif des cotisations et ne permet pas d’accéder à une offre personnalisée.

Et si le souscripteur révèle des problèmes de santé, exerce un métier à risque, est à la retraite ou est un jeune fumeur, il doit s’attendre à ce que des surprimes soient appliquées. Dans ce contexte, beaucoup de personnes décident de choisir une assurance externe qui est indépendante de la banque dans laquelle elles empruntent. De toute manière, la loi l’y autorise. En effet, depuis la mise en vigueur de la Loi Lagarde de 2010, les banques n’ont plus le droit d’imposer leur contrat de groupe, qu’importe le type de crédit contracté. En revanche, il est impératif de respecter une équivalence de garanties pour que l’assurance de prêt soit validée par le banquier.

Quels sont les avantages d’opter pour la délégation d’assurance ?

Miser sur la délégation d’assurance est source d’une multitude de points positifs, à commencer par le coût. Il est à rappeler que l’assurance emprunteur représente jusqu’à 15% du montant total de l’emprunt immobilier. Grâce à la délégation d’assurance, il est possible de faire une économie de 30 à 50% sur les primes, soit un total de 10 000 euros s’il est question d’un crédit de 20 ans de 200 000 euros par exemple.

La particularité de l’assurance externe est qu’elle est calculée en fonction du capital restant dû alors qu’un contrat de groupe est basé sur le capital initial. Cela signifie qu’au fur et à mesure du remboursement du crédit, le prix des cotisations baisse. Avec une assurance externe, l’emprunteur bénéficie également d’une couverture adaptée à son profil : santé, métier à risque, âge, etc. La protection s’annonce plus efficace.

 
 

Comparateur Assurance Prêt Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Assurance emprunteur avec garantie décès Assurance emprunteur avec garantie décès La garantie décès de l’assurance de prêt permet le remboursement du capital restant dû par l’assureur à la banque prêteuse en cas de décès de l’emprunteur. Cette garantie est conçue...
  • Assurance emprunteur en étant fumeur : quelle solution ? Assurance emprunteur en étant fumeur : quelle solution ? Le tabagisme fait partie des premières causes de mortalité dans le pays. Un fumeur sur deux succombe à une maladie provoquée par la consommation de tabac. Dans ce contexte, les compagnies...