Vous êtes ici : Conseils Immobilier > Les Assurances > Assurance Prêt Immobilier > Quels sont les métiers à risques pour l'assurance de prêt immo ?

Quels sont les métiers à risques pour l'assurance de prêt immo ?

Quels sont les métiers à risques pour l'assurance de prêt immo ?

En matière de crédit immobilier, l’assurance a pour objectif de pallier la défaillance de remboursement de l’emprunteur en cas de décès, d’incapacité ou d’invalidité. Comme toute assurance, l’assurance de prêt immobilier va exclure de sa couverture les risques trop importants et malheureusement, il existe des métiers à risques pouvant rendre l’accès à cette couverture impossible. Quels sont ces métiers ? Que faut-il faire si vous êtes concerné ? On vous répond.

Métiers à risques et métiers surs : pourquoi cette distinction ?

Lors de la demande de prêt immobilier, les banques ont pris l’habitude d’exiger la souscription d’une assurance de prêt par les emprunteurs même si sur le plan légal, cela n’est pas une obligation. Dans la pratique, il est donc indispensable de prendre une assurance de prêt pour vous protéger d’une éventuelle incapacité à rembourser vos dettes. Cette assurance couvre le décès du souscripteur, la perte totale et irréversible d’autonomie, l’incapacité permanente et totale ainsi que l’incapacité temporaire de travail. Cette dernière garantie va notamment faire augmenter le taux de votre assurance. En principe, l’assurance de prêt immobilier est conçue pour couvrir les risques, mais lorsque ceux-ci semblent trop élevés, l’assurance peut être refusée. Ainsi, à la différence de certains métiers, les professions qui sont susceptibles de constituer un risque pour la vie ou la validité du souscripteur feront l’objet d’exclusions de garanties.

Les métiers à risques : que sont-ils ?

Chaque assureur va disposer de sa propre liste des métiers à risques qui va répertorier les professions jugées trop dangereuses. Les emprunteurs exerçant l’un de ces métiers vont alors avoir du mal à assurer leur prêt. Au sens de l’assurance emprunteur, les métiers concernés sont ceux qui ont un lien avec la sécurité, que l’emprunteur soit un policier, un militaire ou un agent de sécurité. Les métiers de transport de personnes et de marchandises en font également partie, ainsi que les professions du bâtiment. Les métiers s’exerçant en hauteur, impliquant la manipulation d’objet ou de produits dangereux ainsi que ceux nécessitant un effort physique important font aussi partirent de la liste. Il serait difficile de faire une liste exhaustive de ces fonctions. C’est pourquoi il convient de vous informer auprès de votre assureur quelles sont les professions qui figurent dans sa liste avant toute négociation.

Professions à risques : quelle incidence sur l’assurance de prêt ?

Les emprunteurs exerçant les professions à risques rencontreront certainement des soucis lors de la recherche de l’assurance de prêt immobilier. Plusieurs hypothèses sont possibles dans ce cas. Soit l’assureur refuse tout simplement d’accorder la couverture, soit il accepte, mais en contrepartie d’une surprime. C’est ce qu’on appelle le rachat d’exclusion de garantie. Dans d’autres cas de figure, l’assureur ajoutera à la surprime des délais de carence ou des franchises afin de se protéger d’une indemnisation trop importante. À noter que toutes les assurances de prêt seront ainsi avec les profils à risques, même l’assurance groupe proposée par la banque elle-même. Il vous appartient donc de faire en sorte de rechercher votre couverture de manière approfondie et de négocier si cela est nécessaire.

Comment négocier son assurance de prêt ?

Si vous avez une profession à risque, vous devez passer par la négociation pour espérer avoir un contrat bien protecteur sans que ça vous coute une fortune. En effet, plus une assurance affiche un taux élevé, plus le coût total de votre projet immobilier va grimper. Lors de la négociation, il est déconseillé d’omettre des informations ou de mentir sur votre véritable situation. La fausse déclaration entrainera la résiliation du contrat. Votre démarche devra plutôt consister à faire le tour des assureurs afin de trouver celui dont la politique en matière de surprime est plus souple. Pour ce faire, n’hésitez pas à passer par un comparateur d’assurances en ligne.

 
 

Comparateur Assurance Prêt Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers