Vous êtes ici : Conseils Immobilier > Les Assurances > Assurance Habitation > Qu'est-ce que l'Indice FFB pour l'assurance habitation ?

Qu'est-ce que l'Indice FFB pour l'assurance habitation ?

Qu'est-ce que l'Indice FFB pour l'assurance habitation ?

Le tarif d’une assurance habitation n’est pas appliqué au hasard. Les assureurs tiennent compte d’un maximum d’éléments pour établir leur grille tarifaire parmi lesquels figure l’indice FFB. Les fluctuations de cet indicateur ont alors un impact conséquent sur les cotisations et primes annuelles et il est quasiment impossible de pouvoir négocier sur ce point au moment d’adhérer à l’assurance.

Définition de l’indice FFB

La FFB ou Fédération Française du Bâtiment est une organisation professionnelle née dans le courant du XXème siècle qui s’est donnée comme mission de représenter les entreprises du bâtiment ainsi que de les accompagner dans leur développement. Il a pour rôle d’informer les professionnels, mais aussi d’être leur porte-parole. À ce jour, l’organisation compte plus de 57 000 entreprises comprenant 42 000 artisans. Depuis 1941, elle émet un indice FFB destiné à établir l’évolution du prix de la construction. Le calcul de cet indicateur s’effectue à partir du coût de la construction d’un immeuble en France.

Il établit l’évolution des prix des éléments constituants un bâtiment en excluant le coût du terrain. L’indice FFB va surtout servir aux compagnies d’assurance pour les contrats d’assurance collectifs, les contrats d’assurance d’immeubles en copropriété ou les contrats d’assurances multirisques habitation. Il permet ainsi aux assureurs d’avoir une idée du coût des matériaux et aide à l’indexation des éléments constitutifs à une police tels que les franchises, les dommages ou les cotisations. À noter que l’indice FFB change tous les ans. Ainsi, à chaque avis d’échéance d’un contrat, une mise à jour du prix des primes est réalisée par l’assureur en fonction de l’évolution de cet indicateur.

Mode de calcul de l’indice FFB

L’indice FFB n’a cessé d’augmenter chaque année depuis sa première émission en 1941. Preuve en est : si à cette date, sa valeur correspondait à 1, elle est passée à 995,1 le troisième trimestre 2020. Cela signifie que le prix de la construction d’un logement a augmenté de 995,1 par rapport à 1941. Cet indice connaît une évolution trimestrielle qui dépend des fluctuations du marché. En plus d’être calculé sur le coût moyen de la construction à Paris, il tient aussi en compte de la valeur des matériaux de construction, des frais administratifs, de la main d’œuvre, des taxes en vigueur ou encore des coûts annexes. Pour avoir la possibilité d’anticiper le coût d’une assurance habitation, un particulier a alors tout intérêt à consulter régulièrement l’évolution de l’indice FFB.

Les autres critères intervenant sur la tarification du prix d’une assurance habitation

Un contrat d’assurance habitation coûte en moyenne 20,90 euros par mois et 251 euros par an pour tous profils d’assurés confondus selon la Fédération Française de l’assurance. Un locataire et un propriétaire occupant paient 22,60 euros par mois et 271 euros par an tandis qu’un propriétaire non occupant verse 11,30 euros et 137 euros par an. Il n’y a pas que l’indice FFB qui entre en jeu pour fixer les tarifs de cette couverture. L’assureur va aussi tenir compte de la qualité juridique de l’assuré.

Est-il un locataire, un occupant à titre gratuit, un propriétaire non-occupant ou occupant ? Comme on a pu le constater sur l’exemple de prix cité précédemment, les locataires et les propriétaires occupants paient plus cher qu’un propriétaire non occupant, car les risques de sinistres dans un logement habité sont plus élevés. Par ailleurs, la compagnie d’assurance utilise le profil de l’assuré comme critère pour établir son prix. La situation matrimoniale, l’âge, le nombre d’enfants à charge ainsi que la profession sont passés au crible. Les antécédents de sinistralité ont aussi un impact important sur les contrats. Il est clair que les personnes ayant subi plus de sinistres que d’autres auront des cotisations plus élevées. Enfin, l’assureur prend en considération la localisation du logement, ses caractéristiques ainsi que son usage.

 
 

Comparateur Assurance Habitation
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Comment changer d'assurance habitation ? Comment changer d'assurance habitation ? Il n’est pas conseiller de changer d’assurance habitation sur un coup de tête, car d’abord, vous êtes lié à un contrat avec votre assureur et ensuite, vous enfreignez la loi si vous vous...
  • Quelle assurance habitation pour sa résidence secondaire ? Quelle assurance habitation pour sa résidence secondaire ? Bien que la résidence secondaire ne soit habitée que de manière occasionnelle, elle se doit de bénéficier d’une protection contre les différents risques auxquels elle est soumise.Comparateur...
  • Location meublé : quelle assurance habitation ? Location meublé : quelle assurance habitation ? En cas de construction ou de travaux en cours dans la résidence actuelle ou dans le cadre des études, opter pour une location meublée s’avère très intéressante. Toutefois, avant de...
  • Maison inoccupée : quelle assurance habitation ? Maison inoccupée : quelle assurance habitation ? Une maison inoccupée est une maison vide qui n’est pas utilisée en tant que résidence secondaire ni louée. La plupart du temps, il s’agit d’une maison que son propriétaire souhaite...
  • Quelle assurance habitation pour un propriétaire ? Quelle assurance habitation pour un propriétaire ? Il existe deux sortes de propriétaires, à savoir, le propriétaire non occupant qui loue son bien et le propriétaire occupant qui habite dans son bien. Ce dernier n’est pas tenu par la loi...
  • Combien coûte une assurance habitation ? Combien coûte une assurance habitation ? Les locataires et les propriétaires ayant un logement en copropriété sont tenus de souscrire à une assurance habitation. Comme celle-ci pèse sur le budget, il est légitime de se poser des...