Vous êtes ici : Conseils Immobilier > Les Finances > Crédit Immobilier > Crédit immobilier sur 30 ans ou 360 mois : avantages et inconvénients

Crédit immobilier sur 30 ans ou 360 mois : avantages et inconvénients

Crédit immobilier sur 30 ans ou 360 mois : avantages et inconvénients

D’après la Banque de France, 4 crédits immobiliers sur 10 se souscrivent sur une durée de 25 à 30 ans. Pour dire que les prêts longs ne suscitent plus tant d’appréhensions auprès des emprunteurs qui vont se focaliser sur les avantages de cette offre plutôt que ses inconvénients. Car des points faibles, il y en a. On fait le point sur le sujet.

Les points forts d’un crédit immobilier sur 30 ans

Il n’y a pas si longtemps encore, les banques ont montré beaucoup de réticences à l’idée d’accorder des prêts bancaires d’une durée supérieure à 25 ans. Par chance, des évolutions ont été constatées ces dernières années et les emprunteurs peuvent maintenant espérer obtenir un emprunt sur des durées longues. Ces offres sont une opportunité pour beaucoup de particuliers de concrétiser l’achat d’un bien immobilier. Les crédits longs ont ce grand avantage d’être assortis de mensualités plus faibles tout en permettant d’obtenir des montants plus élevés. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils intéressent les jeunes primo-accédants ou les ménages aux revenus modestes.

Pour mieux comprendre l’intérêt de ce produit bancaire, prenons un exemple. Admettons qu’un couple souhaite acheter leur première résidence et dispose d’une capacité de remboursement de 800 euros par mois. Un crédit étalé sur 15 ans assorti d’un taux d’intérêt de 1,6% leur permet d’obtenir un montant de 122 000 euros. En optant sur une durée de 30 ans avec un taux de 2,8%, l’emprunt passe à 180 000 euros. Le couple gagne 60 000 euros de plus avec un prêt de 30 ans.

Avec un étalement de la dette, il ne se met pas en danger du point de vue financier, car le taux d’endettement est diminué et les charges mensuelles sont réduites. Maintenir ce taux d’endettement à un niveau bas permet de préparer l’avenir et de gérer d’autres projets futurs. À noter qu’il n’y a pas que les particuliers qui trouvent un intérêt à souscrire à des prêts immobiliers de 30 ans. Les investisseurs immobiliers peuvent aussi profiter des avantages de cette offre. En effet, grâce aux mensualités peu élevées, la capacité d’endettement de l’investissement augmente, leur donnant l’opportunité d’investir ailleurs.

Les inconvénients et dangers des emprunts trop longs

Les avantages des prêts sur 30 ans sont évidents. Néanmoins, avant de sauter le cap, il est crucial de tenir compte des inconvénients. Le défaut majeur concerne le coût total du crédit qui va s’avérer beaucoup plus onéreux à cause du nombre de mensualités plus élevé entraînant une augmentation des intérêts. Avec un prêt 15 ans pour 150 000 euros par exemple, l’emprunteur paie au final 231 500 euros. Sur une durée de 30 ans, ce coût total passe à 329 000 euros. Comme on peut le constater, le surcoût est particulièrement important.

Le pire concerne le taux d’intérêt. Accorder un prêt long aux ménages expose les banques à davantage de risque de non-paiement. Elles sont obligées de se protéger contre ce phénomène, ce qui est normal. D’où l’application de taux d’intérêt plus élevés. Si sur 10 ans, le taux du crédit est de 0,72%, sur 20 ans il va être de 1,13% et sur 30 ans, il culmine à 1,78%.

Pour se préserver des inconvénients des crédits longs, il est conseillé de souscrire à un emprunt modulable. Ainsi, si les rentrées d’argent augmentent, le ménage peut revoir à la hausse le coût de leurs mensualités et faire descendre la durée de remboursement. La baisse du nombre d’échéances aère le pouvoir d’achat même si aucune modification du taux d’intérêt n’est effectuée. A contrario, le prêt modulable permet aussi de réduire le coût des mensualités, ce qui est rudement pratique en cas de problèmes financiers passagers.

 
 

Simulation Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers