Vous êtes ici : Conseils Immobilier > Les Finances > Crédit Immobilier > Peut-on emprunter après 50 ans pour un achat immobilier ?

Peut-on emprunter après 50 ans pour un achat immobilier ?

Peut-on emprunter après 50 ans pour un achat immobilier ?

En pratique, il n’y a pas de limite d’âge pour emprunter. Il suffit pour cela d’être majeur. Toutefois, les difficultés qui se présentent à l’emprunteur ne sont pas les mêmes en fonction de son âge. Si un jeune professionnellement stable possède de sérieux atouts pour faire pencher la balance en sa faveur, les emprunteurs de plus de 50 ans peuvent faire face à quelques soucis. Mais cela ne signifie pas qu’ils sont forcément inéligibles. Tant qu’ils respectent les conditions des banques, ils ont leurs chances.

Emprunter après 50 ans, est-ce possible ?

Qui a dit que les seniors étaient les moins actifs dans les investissements immobiliers ? Bien au contraire, placer leurs pécules dans la pierre constitue un choix adopté par de nombreuses personnes âgées afin de se construire un patrimoine et de préparer la retraite. Seulement, les contraintes dues à la souscription à un crédit immobilier à 50 ans ne sont pas les mêmes quand on a 25 ans. C’est pourquoi le fait d’emprunter à partir d’un certain âge entraîne de nombreuses interrogations. La problématique majeure concerne les revenus. Au moment du passage à la retraite, les rentrées d’argent vont forcément s'amenuiser, ce qui entraîne un déséquilibre financier et des difficultés à assumer les dépenses. Lors de la souscription au crédit, il est fondamental de vérifier son endettement actuel, mais aussi ses rentrées d’argent à la retraite. Une baisse de revenus significative peut potentiellement devenir dangereuse. Dès maintenant, une estimation des futures pensions s’impose.

En parallèle, il est également important de choisir le bon type de crédit immobilier. L’idéal est de s’orienter vers les prêts paliers au lieu des crédits amortissables traditionnels. Avec cette formule, le senior paie d’abord des mensualités élevées lorsqu’il est encore en activité et gagne suffisamment pour affronter sereinement cette charge. Après la retraite, les mensualités sont réduites pour s’adapter à sa nouvelle situation financière. Il s’agit d’un bon moyen pour lui de préserver son train de vie.

Présenter un apport élevé ou des garanties en béton

Si l’âge n’est pas en leur faveur, les seniors de plus de 50 ans ont un avantage par rapport aux jeunes : la possibilité de fournir un apport personnel. En effet, en entrant dans la vie active, un jeune salarié n’est pas toujours en mesure de mettre sur la table une contribution financière personnelle destinée à payer une partie du projet. Par contre, les personnes plus âgées ont bénéficié de suffisamment de temps pour se constituer une épargne à transformer en apport personnel. Idéalement, ce dernier devrait représenter 10 à 30% du coût total de l’emprunt. Présenter un apport personnel conséquent est aussi favorable à la baisse du montant du crédit et sa durée.

À défaut de pouvoir fournir cet apport, miser sur l’hypothèque est une autre piste intéressante à exploiter. Les seniors qui possèdent déjà un bien immobilier, mais qui souhaitent en acquérir un autre peuvent utiliser l’ancien en guise de garantie. Il est même envisageable d’hypothéquer directement la maison à acheter via un prêt hypothécaire cautionné. Cette option rassure les banques qui disposent d’un moyen de récupérer le capital restant dû en cas de défaut de remboursement.

La question épineuse de l’assurance emprunteur

L’étape la plus complexe va concerner l’assurance emprunteur. En général, un souscripteur de plus de 50 ans est pénalisé par des cotisations élevées. Et pour cause, passé cet âge, l’état de santé se dégrade. Les risques de maladies comme le cancer, le cholestérol élevé ou le diabète poussent les assureurs à pratiquer une majoration des primes. Pour éviter de payer aussi cher, il est conseillé d’opter pour une délégation d’assurance plutôt que de choisir les contrats de groupe proposés par les banques dont les tarifs sont bien souvent prohibitifs.

 
 

Simulation Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers