Vous êtes ici : Conseils Immobilier > Les Assurances > Assurance Habitation > Combien coûte une assurance habitation ?

Combien coûte une assurance habitation ?

Combien coûte une assurance habitation ?

Les locataires et les propriétaires ayant un logement en copropriété sont tenus de souscrire à une assurance habitation. Comme celle-ci pèse sur le budget, il est légitime de se poser des questions sur son coût. Ce dernier dépend de plusieurs critères et peut être élevé en fonction des cas. Heureusement, il est possible de réduire son montant en usant de quelques astuces.

Assurance habitation : exemples tarifaires

Au moment de souscrire à une assurance habitation, le prix constitue un critère de choix important au même titre que les garanties. D’après la Fédération Française de l’Assurance, un contrat d’assurance habitation coûte en moyenne 20,90 euros par mois et 251 euros par an. Pour les propriétaires non-occupants, ce tarif est de 11,30 euros par mois et de 136 euros par an. Il évolue à 22,60 euros par mois ou 271 euros pour un propriétaire occupant ou un locataire.

Des disparités sur les prix peuvent aussi être constatées en fonction des régions. Les tarifs les plus bas se retrouvent à Rennes où un studio d’une pièce coûte 98 euros à assurer tandis qu’un appartement de 3 pièces affiche un tarif de 175 euros contre 275 euros pour une maison de 5 pièces. Nice pour sa part enregistre les coûts les plus élevés. L’assurance habitation d’un studio est à 140 euros contre 261 euros pour un T3 et 412 euros pour une maison entière de 5 pièces.

Assurance habitation : les paramètres qui jouent sur son prix

Le coût d’une assurance habitation relève d’une multitude de paramètres, à commencer par la superficie de la maison en question et de la valeur des biens mobiliers. L’assureur prend ainsi en compte le nombre de pièces, la superficie totale du logement, les zones annexes comme le grenier ou la véranda, etc. Le profil du souscripteur joue aussi énormément sur le coût des cotisations. Un locataire d’un logement meublé ne paie pas le même prix qu’un propriétaire non-occupant. Par ailleurs, les personnes ayant subi de nombreux sinistres par le passé risquent de se faire pénaliser par des primes élevées pour cause de négligence.

La localisation ainsi que les caractéristiques de la maison entrent également en ligne de compte. Les logements établis dans des lieux peu sécurisés seront mal perçus par les assureurs. Ces derniers vont aussi tenir compte du type d’habitation. S’agit-il d’une maison entière ou d’un appartement situé au dernier étage ou rez-de-chaussée ? Enfin, l’usage du bien est passé au crible. La maison est-elle utilisée à titre de logement principal ou de résidence secondaire ? Est-elle en location ?

Quelles sont les garanties d’une assurance habitation ?

Un autre élément qui impacte fortement sur le prix d’une assurance habitation concerne la formule choisie. Sur le marché, les souscripteurs font face à une multitude de choix. Les contrats les plus basiques et qui sont également les moins chers comprennent de manière générale une garantie de responsabilité civile ainsi qu’une garantie dégât des eaux, incendie, vol, bris de glace et catastrophe naturelle. Pour profiter d’une protection supplémentaire, l’assuré est en droit de demander l’ajout d’autres garanties. En contrepartie, il doit s’attendre à ce que ses cotisations augmentent. Parmi les options intéressantes à intégrer au contrat figurent la garantie des biens professionnels pour les télétravailleurs, le rééquipement à neuf, les dommages électriques sur les équipements, la protection juridique ou encore la perte de denrées dans le congélateur et le réfrigérateur.

Comment réduire la prime d’une assurance habitation ?

Si l’assurance habitation est trop onéreuse pour le budget d’un consommateur, celui-ci n’a qu’à user de certaines astuces pour faire baisser la facture. Une d’entre elles consiste à prendre un contrat avec une franchise, ce qui permet de réduire la prime annuelle. Jouer sur les garanties s’avère être aussi une bonne idée. Attention, il faut néanmoins que le contrat soit assez couvrant pour protéger les habitants au maximum. Passer par les services d’un courtier est également recommandé car il est en mesure de négocier auprès des assureurs pour obtenir des réductions sans compromis sur la qualité et l’exhaustivité des garanties.

 
 

Comparateur Assurance Habitation
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Location meublé : quelle assurance habitation ? Location meublé : quelle assurance habitation ? En cas de construction ou de travaux en cours dans la résidence actuelle ou dans le cadre des études, opter pour une location meublée s’avère très intéressante. Toutefois, avant de...
  • Comment changer d'assurance habitation ? Comment changer d'assurance habitation ? Il n’est pas conseiller de changer d’assurance habitation sur un coup de tête, car d’abord, vous êtes lié à un contrat avec votre assureur et ensuite, vous enfreignez la loi si vous vous...