Vous êtes ici : Conseils Immobilier > Les Travaux > Trouver un peintre suite à un dégât des eaux : explications, tarifs et devis

Trouver un peintre suite à un dégât des eaux : explications, tarifs et devis

Trouver un peintre suite à un dégât des eaux : explications, tarifs et devis

Un dégât des eaux peut sérieusement abîmer vos murs de sorte que des travaux de peinture deviennent nécessaires. Pour remettre en état votre logement après un tel sinistre vous devez faire appel à un peintre professionnel. Si la prise en charge des travaux est prévue dans votre contrat d’assurance habitation, vous pourrez être remboursé d’une partie ou de la totalité des frais. Pour cela, vous devez passer par quelques étapes.

L’assurance habitation en cas de dégât des eaux

L’assurance habitation dispose d’une garantie dégâts des eaux dont l’objectif est de couvrir les dommages causés par l’infiltration d’eau. Cette garantie peut être sollicitée en cas de dommages causés aux murs qui nécessitent une remise en état. Le remboursement de l’assurance habitation dépend de la formule de garanties que vous avez choisie et de l’origine du dégât. S’il est nécessaire de faire des travaux de peinture, le coût est souvent pris en charge entièrement par l’assurance habitation. Généralement, le contrat couvre les dégâts liés à une rupture de canalisation dans les murs, une infiltration par la toiture, une fuite d’eau, des débordements ou des engorgements de conduits.

La première chose à faire en cas de dégât des eaux est de contacter votre assureur le plus vite possible. En effet au-delà d’un certain délai, la compagnie peut refuser toute indemnisation. L’intervention d’un expert peut être nécessaire pour déterminer l’origine du sinistre et évaluer le coût des réparations. Si vous habitez dans un immeuble et que l’origine du dégât provient de l’appartement du dessus, c’est à son occupant d’effectuer le constat à l’amiable. Par contre si le dégât a été causé par une inondation, c’est votre garantie catastrophe naturelle que vous devrez faire jouer.

Les exclusions de garanties en cas de dégât des eaux

Il existe des cas où les compagnies d’assurance se réservent le droit de ne pas rembourser les travaux de remise en état de votre logement. De manière générale, si un appareil électroménager est à l’origine du dégât, comme une machine à laver ou un chauffe-eau, la réparation de ces appareils ne sera pas prise en charge par l’assurance habitation. De même, si votre toiture en mauvais état a été à l’origine du sinistre, la réparation de la toiture n’est pas prise en charge. Seules les conséquences du sinistre sont couvertes par l’assurance. Tel est le cas des murs abimés. Lorsque votre logement est inoccupé, veillez à toujours couper l’arrivée d’eau. Si ce n’est pas le cas et que cela provoque un dégât des eaux, vous pourrez avoir du mal à obtenir une indemnisation de la part de votre assureur.

Le coût de l’intervention d’un peintre professionnel

Le coût des travaux de peinture dépend généralement de l’ampleur du dégât. En moyenne, ces travaux coûtent 30 euros par m2 incluant les outils, la peinture et la main d’œuvre. Bien évidemment, le prix peut varier en fonction du professionnel à qui vous faites appel, en fonction de la difficulté de l’opération et de la surface totale à couvrir. Le type de produits à appliquer peut également entrer en compte lors de la tarification de la prestation. Le professionnel vous fournira un devis détaillé.

Faire une demande de devis de peinture

Il est recommandé de faire appel à des artisans professionnels pour la remise en état de vos murs après un dégât des eaux. Le professionnel sera en mesure de vous fournir un devis précis et détaillé concernant le coût global de la prestation. En général, ce coût dépend de la surface à couvrir, de la qualité du revêtement, mais également de l’expérience du professionnel. Le devis devra aussi compter la TVA appliquée. Que les travaux soient urgents ou non, il est toujours plus judicieux de demander plusieurs devis pour que vous puissiez opter pour la solution la plus avantageuse, surtout lorsque l’assureur ne prend pas en charge les réparations.

Faire jouer son assurance habitation

En fonction de votre contrat d’assurance habitation, la compagnie peut prendre en charge les travaux de peinture ou pas. Si c’est le cas, vous devez suivre quelques étapes afin de faire jouer votre assurance. Pour commencer, la déclaration du sinistre doit avoir été effectuée dans les temps, c’est-à-dire 5 jours ouvrés après sa constatation. Vous pouvez le faire par un courrier recommandé avec accusé de réception ou par téléphone pour plus de rapidité. Par la suite, il faut effectuer un constat dégât des eaux. Il s’agit d’un document que vous devez remplir avec un certain nombre d’informations telles que le lieu, l’origine et les circonstances du sinistre. Vous devez aussi y préciser les dommages causés. L’assureur vous recommandera ensuite ce qu’il faut faire selon l’ampleur des travaux à effectuer. En cas de travaux mineurs, l’intervention d’un expert en évaluation des sinistres n’est pas nécessaire.

Il vous suffira donc de transmettre le devis fourni par l’artisan à votre assureur pour validation. Ainsi les travaux peuvent immédiatement commencer. Mais si le dégât est important, l’assureur peut estimer nécessaire d’envoyer un expert, déterminer le coût de l’indemnisation que vous recevez. C’est seulement après le rapport de l’expert que l’assureur décidera de valider ou non la prise en charge. Si la compagnie valide votre dossier, il va revenir vers vous avec une proposition d’indemnisation. Elle est en principe calculée sur la base de la surface touchée, les matériaux utilisés et le temps consacré à la rénovation. Vous pouvez soit accepter la proposition, ou demander une expertise contradictoire si le montant ne vous parait pas satisfaisant.

La prise en charge des travaux de peinture suite à un dégât des eaux est donc de la responsabilité de l’assureur. L’indemnisation est due sans attendre la détermination des responsabilités. S’il s’avère par la suite que la responsabilité d’un tiers, comme votre voisin soit mis en cause, votre assureur pourra ensuite se retourner contre lui et son assurance. Les dégâts des eaux font partie des sinistres les plus fréquemment déclarés en France. Afin de limiter les risques, des précautions doivent être prises, comme vérifier l’état de sa plomberie ainsi que des appareils utilisant l’eau. La toiture doit également être vérifiée ainsi que les joints d’étanchéité des fenêtres.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Devis Peinture Intérieure
Jusqu'à 5 devis gratuits et sans engagement d'artisans de votre région !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers