Vous êtes ici : Conseils Immobilier > Les Travaux > Rénovation complète d'un appartement : explications, tarifs et devis

Rénovation complète d'un appartement : explications, tarifs et devis

Rénovation complète d'un appartement : explications, tarifs et devis

Lors d’une acquisition, après un certain temps d’occupation ou dans le cadre de la maintenance d’un bien que vous mettez en location, une rénovation complète de votre appartement peut s’imposer. Revue des implications pratiques d’une telle démarche, des facteurs qui font varier les devis des travaux et des tarifs du marché actuel, pour la réalisation.

Rénovation complète : de quoi parle-t-on ?

Selon les objectifs des propriétaires, différents degrés de rénovation peuvent être envisagés. Certains vont tout juste repenser à moduler : séparer une grande pièce, tourner ou optimiser l’usage d’un espace en créant des volumes ou en creusant des ouvertures, rafraîchir les installations existantes ou les remplacer partiellement. D'autres vont entamer une rénovation complète lorsque les intentions vont bien au-delà. Ici, la rénovation va impliquer toutes les pièces de la maison, du sol au plafond et dans leur structure profonde, la modification de l’apparence extérieure de l’appartement étant également prévu au chantier.

Dans la pratique, la rénovation complète d’un appartement suppose une révision complète de son plan d’intérieur. Raison pour laquelle vous devriez alors recourir aux compétences d’un architecte. Cette étape va générer des démarches aussi variées que la réfection de A à Z de la salle de bain et de la cuisine, le déplacement de pièces, la condamnation de certaines et la création de cloisons. À cela s’ajoutent le remplacement des fenêtres, la rénovation des réseaux d’eau, de la plomberie et de l’électricité.

Rénovation complète d’appartement : le point sur la réglementation

Un chantier de rénovation complète est toujours inauguré par une phase de démolition. Ce qui en fait un projet impliquant un certain nombre de contraintes en matière de réglementation et de bienséance. D’un simple point de vue de voisinage, il est de votre devoir de planifier au mieux le chantier de sorte que les nuisances sonores occasionnées ne dérangent pas le voisinage plus que de rigueur. Pensez d’ailleurs à prévenir dès avant l’ouverture des travaux, puis à suspendre ces derniers sur les plages de repos : les dimanches et jours fériés, du lundi au samedi entre 20 h et 7 h. Vous rénovez en copropriété ? Par défaut, il n’y a pas de démarche à engager lorsque vos projets concernent les parties privatives de votre appartement. Vérifiez, tout de même, si la réalisation ne va pas occasionner des empiètements sur les limites pour lesquelles l’accord de la copropriété est nécessaire.

Ce sera notamment le cas si vous touchez à des murs porteurs, engagez des travaux sur les radiateurs ou si les travaux impactent sur les tuyauteries du chauffage collectif. Consultez les dispositions du règlement de copropriété concernant les impacts de votre rénovation sur la façade et le balcon. Et soyez assuré que votre choix de revêtement au sol est conforme aux conditions d’insonorisation définies par votre copropriété. Du côté de l’administration, nombre des interventions incluses dans une rénovation complète vous obligeront à solliciter un permis de construire. Cette démarche est incontournable puisque vous aurez certainement à modifier un mur porteur et à remplacer les fenêtres. A fortiori, elle est requise s’il est question de surélever votre appartement ou d’aménager ses combles.

Devis de rénovation d’appartement : les facteurs qui comptent

La teneur des travaux à engager est définie : ce sera un chantier important. Maintenant la surface réelle de votre appartement va constituer un premier grand facteur déterminant le montant du devis, un appartement familial de 80 m² donnera des retours de devis plus élevés qu’un appartement studio de 30 m². Les propositions de prix seront, par ailleurs, majorées lorsque l’appartement cible présente un certain état de vétusté : la présence ou non de rénovation intermédiaire fera plus ou moins grimper les chiffres. L’âge de votre bien, surtout si vous en faites acquisition dans l’ancien, constitue un bon indicatif quant au coût des travaux que l’on vous demandera.

Par exemple, le devis pour la rénovation complète d’un appartement datant des années 80 peut être élevé à cause des charges liées à la rénovation des équipements. Cette période a été marquée par une certaine montée en gamme de ces derniers et une plus grande technicité des réparations. Sur un appartement des années 40 – milieu des années 70, les dépenses liées à l’isolation vont faire un poids conséquent dans la balance du devis. Du coup, les estimations de prix vont s’envoler pour un appartement haussmannien étant donné tous les aspects de rénovation à envisager : parquet, double vitrage, isolations acoustique et phonique, etc.

Comme dit plus tôt, vous aurez normalement recours à un architecte : les honoraires de ce professionnel doivent figurer dans vos estimations de dépense. Sachant qu’à son tour, il va moduler le coût de ses prestations selon la région et la nature de son intervention. Il facture à l’heure votre premier rendez-vous pour discuter du projet et applique des forfaits au mètre carré pour la construction du plan, l’aide à la demande de permis de construire, l’étude de projet de rénovation et la rénovation elle-même. Le type et la qualité des fournitures – équipements et matériaux – que vous retenez pour votre projet impactent grandement sur son devis. Enfin, l’éligibilité de votre profil et de la rénovation engagée aux différents dispositifs d’aide – CITE, TVA intermédiaire, TVA réduit, éco-PTZ, etc. - peuvent ramener le devis de départ à un autre montant.

Tarifs du marché pour une rénovation d'appartement

Pour finir, les quelques fourchettes de prix qui suivent pourront vous aider à apprécier plus concrètement le prix de revient estimatif d’une rénovation complète d’appartement. Le coût horaire de l’architecte pour un premier rendez-vous est de 50 à 250 euros, selon la ville d’intervention et la plus ou moins grande notoriété du professionnel. Il facture 50 à 70 euros le mètre carré pour la conception du plan et à peu près autant pour l’étude du projet de rénovation, lorsque la surface est comprise entre 30 m² et 60 m². Un tarif dégressif est retrouvé pour les plus grandes surfaces. La facture de l’architecte pour une rénovation complète cherche dans les 1 300 à 1 500 euros le mètre carré.

Du côté des travaux, comptez un minimum de 700 euros le mètre carré et jusqu’à 1 100 euros TTC pour la rénovation complète de votre appartement. Ce qui reviendrait entre 21 000 à 33 000 euros pour un 30 m² et jusqu’à 56 000 à 88 000 euros pour un 80 m². Ces indications de prix correspondent à un projet utilisant des matériaux de moyenne gamme. Les prix varient également beaucoup par poste de dépense. Si la salle de bain seule peut coûter de 3 000 à 15 000 euros TTC, le mètre carré de la cuisine cherche entre 150 à un millier d’euros. Le chauffage, la plomberie et l’ouverture de mur porteur constituent des dépenses conséquentes, respectivement 1500 à 10 000 euros, 2000 à 10 000 euros et 3 250 à 10 000 euros, ces derniers prix sont hors taxes. Les travaux d’électricité reviennent entre 80 euros et le double par mètre carré. Le revêtement du sol se calcule de 20 à 300 euros HT le mètre carré. La création d’une cloison en placo avec isolant intégré se paie entre 50 et 100 euros HT le mètre carré.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Devis Rénovation Appartement
Jusqu'à 5 devis gratuits et sans engagement d'artisans de votre région !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers