Vous êtes ici : Conseils Immobilier > Les Finances > Rachat de Crédit Immobilier > Comment obtenir un rachat de crédit immobilier sans conditions ?

Comment obtenir un rachat de crédit immobilier sans conditions ?

Comment obtenir un rachat de crédit immobilier sans conditions ?

L’accès à un rachat de crédit immobilier n’est pas un droit. Tout le monde n’est pas forcément éligible à cette offre. Pour espérer l’obtenir, il est important de respecter certaines conditions. En remplissant tous les critères imposés par les banques, la demande passe comme une lettre à la poste et aboutit alors favorablement.

Pas de dossier de surendettement

Si vous espérez disposer d’un rachat de crédit immobilier sans condition, vous allez devoir présenter un profil impeccable. Un critère rédhibitoire concerne le dépôt d’un dossier auprès de la Commission de surendettement de la Banque de France. Si vous avez été pris à la gorge par vos dettes et que vous avez entamé cette démarche, vous ne pourrez plus prétendre à un rachat de crédit, car vous êtes désormais fiché au Fichier national des incidents de remboursement de crédit aux particuliers (FICP). Être inscrit au Fichier Central des Chèques (FCC) et au Fichier National des Chèques Irréguliers (FNCI) ne vous rend plus éligible également. En revanche, les locataires et les propriétaires ne sont pas logés à la même enseigne. Un propriétaire d’un bien immobilier peut potentiellement obtenir une offre en échange d’une hypothèque sur sa maison.

Avoir un comportement bancaire exemplaire

La banque examine la manière dont vous gérez vos finances. Si vous êtes sujet à des découverts bancaires ou des défauts de paiement, vous ne pouvez pas prétendre au rachat de crédit. De même, les joueurs et acheteurs compulsifs n’ont aucune chance. Les banques procèdent également à une vérification de vos revenus. Les personnes ayant une situation stable sont les plus privilégiées notamment celles qui sont fonctionnaires, titulaires d’un CDI ou même à la retraite puisque cela garantit des rentrées d’argent fixes. Les portes sont-elles définitivement fermées si vous n’avez pas de CDI ? Pas nécessairement. Il se peut que la balance penche en votre faveur si vous êtes en profession libérale ou auto-entrepreneur et que les derniers bilans de votre entreprise sont positifs. Solliciter un co-emprunteur ou présenter des garanties solides comme une caution ou une hypothèque peut aussi vous aider. Attention, pour s’assurer qu’elle reverra son argent, la banque va certainement exiger une assurance emprunteur couvrant contre l’invalidité, le décès et le chômage.

Un taux d’endettement acceptable

Obtenir un rachat de crédit immobilier sans condition nécessite de remplir les mêmes critères qu’un emprunt immobilier classique. Dans ce domaine, la question du taux d’endettement est au cœur de la concrétisation du projet. L’objectif d’un regroupement de prêts est de vous aider à retrouver un certain pouvoir d’achat en réduisant le montant des mensualités entraînant automatiquement une baisse de votre taux d’endettement. Avant d’accorder votre demande, la banque s’assure que l’opération ne risque pas de fragiliser votre budget. Le calcul du taux d’endettement permettra de le vérifier. Celui-ci ne doit pas excéder le tiers de vos rentrées d’argent sauf si vous êtes un foyer fiscal à gros revenus. Dans ce cas, les 30% peuvent allègrement être dépassés.

Présenter les meilleures garanties

Vous avez des garanties à présenter à la banque dans le cadre d’un regroupement de prêts ? Il s’agit d’un très bon point pour vous. La seule inquiétude d’un établissement financier en octroyant un crédit est de ne plus revoir son argent. Lorsqu’il est sûr qu’il peut récupérer les fonds, il consent à accorder l’emprunt sans rechigner. L’hypothèque sur un bien immobilier constitue une des garanties dont il est particulièrement friand. À défaut de pouvoir en présenter une, vous pouvez également choisir la caution. Deux choix s’offrent à vous : la caution solidaire ou la société de cautionnement. La caution solidaire est une personne physique qui accepte d’endosser la dette à votre place en cas de défaillance de votre part. L’organisme de cautionnement pour sa part pratique la mutualisation des risques et accepte de vous substituer au remboursement en échange d’un montant placé sur un fonds de garantie.

 
 

Comparateur Rachat de Crédit
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers