Vous êtes ici : Conseils Immobilier > Les Finances > Rachat de Crédit Immobilier > Regrouper un crédit immobilier et un crédit consommation : conseils et explications

Regrouper un crédit immobilier et un crédit consommation : conseils et explications

Regrouper un crédit immobilier et un crédit consommation : conseils et explications

Il existe des circonstances variées dans lesquelles le regroupement de crédits constitue la meilleure issue financière. Gros plan sur la combinaison crédit immobilier et crédit de consommation : ce qu’il en est et les bonnes pratiques pour en tirer pleinement profit.

Regrouper crédit immobilier et crédit consommation : conditions

Rien de plus simple ! Il faut juste que vos 2 crédits soient en cours de remboursement. L’autre pré-requis pour profiter d’une consolidation de prêts immobilier/consommation est que vous soyez dans une démarche d’acquisition de bien immobilier, ou en soyez déjà propriétaire. Cet aspect est particulièrement important, car le montant du crédit consolidé est toujours conséquent dès que cela implique un prêt immobilier. Les financeurs ont donc besoin de garantie solide, que vous devrez acquérir par l’hypothèque de votre logement. Peu importe ensuite s’il s’agit d’un logement locatif, d’une résidence principale ou secondaire.

Le type de crédit consommation que vous avez contracté est indifférent pour la démarche. Vous pourrez intégrer aussi bien un crédit renouvelable, un prêt affecté qu’un prêt personnel non affecté à votre crédit immobilier. Il est utile de vous informer sur les dispositions de la loi Lagarde, qui constitue le socle légal de l’opération de rachat de crédits immobilier et consommation. Ce texte stipule que votre dossier sera géré différemment selon les proportions de crédits en présence. Si le montant total du rachat est composé à au moins 60 % de crédit immobilier, les pratiques seront celles du prêt immobilier : taux de crédit immobilier et pas de limite de montant. À l’inverse, un rachat de crédits composé à plus de 60 % de crédit consommation est géré sous le régime de ce dernier, avec notamment un plafonnement du montant octroyé à 75 000 euros.

Quel est le meilleur moment pour regrouper ?

Profitez des avantages du regroupement de crédits lorsque vous ressentez le besoin de retrouver le contrôle sur votre budget mensuel et cherchez à alléger le poids des mensualités de remboursement. C’est souvent dans ce contexte que les emprunteurs commencent à envisager la solution : certains n'y font que lorsqu’ils frisent le surendettement. En réalité, vous n’avez même pas besoin de ressentir des blocages particuliers dans la gestion de vos finances pour commencer à penser au rachat de crédits. Dès que vous souhaitez alléger les démarches, vous adressant à un seul interlocuteur pour régler vos remboursements sur la base d’une échéance unique, dites-vous que c’est le moment de regrouper votre crédit immobilier et votre prêt consommation.

Vous souhaitez initier un nouveau projet, mais restez un peu sur la réserve à cause des emprunts déjà en cours ? Cela constitue, également, une opportunité de procéder à ce regroupement. La marge dégagée avec cette procédure vous aidera alors à financer tranquillement ledit projet. D’ailleurs, si votre objectif de sortie est juste de disposer d’une réserve d’argent en plus, en comptant sur un reste à vivre plus conséquent, le rachat de crédits est également pour vous.

Comment faire en pratique ?

Commencez toujours par réfléchir à froid et avec rationalité à votre projet de regroupement de crédits. S’agissant d’un emprunt comme un autre, cette démarche vous engage et il faut vous assurer que vous serez en mesure de rembourser. Sur un simulateur, vous pourrez justement répondre aux questions qu’il faut se poser, tout en intégrant des informations qui vont permettre de dégager les offres correspondant à votre situation. Vous obtiendrez surtout un récapitulatif de vos estimations de mensualités, de la nouvelle échéance pour tout rembourser et des marges financières réalisables.

Si le scénario vous semble acceptable, vous pouvez commencer à rassembler les pièces à verser à votre dossier de demande de rachat de crédits. Parmi les critères pris en compte lors de l’étude de ce dossier figure votre situation professionnelle et patrimoniale : revenus disponibles, montants affectés aux remboursements, reste à vivre, type de contrat, etc. Vous êtes contacté concernant la suite de votre demande et si elle aboutit, vous disposez de quelques jours encore pour vous engager effectivement ou vous rétracter.

Mais comment le regroupement de crédits fonctionne ?

Voilà une question cruciale qui méritait d’être posée. Lorsque vous acceptez l’offre d’un prestataire de regrouper votre crédit consommation et votre crédit immobilier, cela veut simplement dire que celui-ci s’engage à tout rembourser, en une seule fois à votre place. L’idée est que, par la suite, vous lui reversiez cette avance de remboursement avec les conditions librement négociées, puis convenues dans votre contrat de rachat de crédits. Entre autres, ces conditions définissent une mensualité unique dont vous devez vous dispenser auprès de ce seul interlocuteur, soit l’organisme qui a racheté vos dettes.

Une nouvelle échéance de remboursement est également posée, après avoir analysé votre situation et vos capacités financières. L’objectif étant d’aérer au plus votre budget et vous laisser assez de reste à vivre et éventuellement d’économie pour réaliser des projets. Vous vous demandez toujours comment le fait d’emprunter – car le rachat de crédits reste un emprunt – peut vous faire économiser en même temps ? C’est qu’en ramenant plusieurs mensualités de crédit en une seule et en redéfinissant une échéance de paiement plus longue, vous dégagez environ 60 % de marge. Vous êtes libre de l’utiliser comme vous l’entendez, y compris pour relancer votre épargne.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers